Explications du calendrier Mayas

Explications du calendrier Mayas

calendrier Mayas

 Le Calendrier Tzolkin :

L’année religieuse des Mayas se composait de treize périodes de vingt jours et comptait donc 260 jours.

Les 20 jours étaient associés à 20 glyphes différents et étaient mis en relation avec des divinités, des animaux ou des objets sacrés.

Ces 20 jours de base étaient cycliquement affectés d’un signe énumératif.

 

Le Calendrier Tzolkin des Mayas

Kin veut dire jour

Quelques explications :

Les calculs donnés ici représentent le signe de votre jour de naissance Mayas.

Tzolkin

Tzolkin = calendrier maya de 260 jours

  • le kin, jour
  • le uinal, période de 20 kinob (20 jours)
  • le tun, période de 18 uinalob, soit environ un an (360 jours)
  • le katun, période de 20 tunob, soit environ 20 ans (7 200 jours)
  • le baktun, période de 20 katunob, soit environ 394 ans (144 000 jours)
  • le pictun, période de 20 baktunob, soit environ 7885 ans (2 880 000 jours)
  • le calabtun, période de 20 pictunob, soit environ 157 700 ans (57 600 000 jours)
  • le kinchiltun période de 20 calabtunob, soit environ 3 millions d’années (1 152 000 000 jours)
  • le alautun, période de 20 kinchiltunob soit environ 63 millions d’années (23 040 000 000 jours)

 

Dans le Tzolkin, les Trecenas sont des périodes de treize jours. Chaque Trecena commence par le chiffre 1, mais avec un Glyphe du Jour différent. L’énergie qui est sous-jacente à cette onde des treize ciels est régie par le Glyphe du Premier Jour de la Trecena et influence l’ensemble des treize Glyphes des Jours. En étant conscients de l’énergie prédominante du Premier Jour de la Trecena nous pouvons aligner nos intentions avec cette énergie et permettre à nos objectifs de se manifester.

Le calendrier se divise en 18 mois de 20 jours  = 360 jours » chacun, plus une période de 5.25 jours appelles (NEMONTEMI) jours dédiés au spirituel.

Vient s’ajouter  (le compte du temps) prenant référence a la période humaine de gestation soit (273 jours)

Le compte de 260 jours prend les 20 jours en 13 périodes, « trecena » (compte des énergies natales et compte sacré des destins)

Chacun des 20 symboles représentent l’énergie qui prédomine pour le jour, laquelle se manifeste et influe en toute chose, aussi bien pour la personnalité et le destin de la personne qui naît ou qui va naître. 

Le numéro « tonalité » représente l’énergie du jour

Le Kin = jour représente votre signe solaire sacré

Votre glyphe de la trecena représente le jour de votre naissance à l’intérieur de cette treizaine qui ce couple avec l’énergie en plus du glyphe du jour de cette treizaine.

Le G + « numéro » représente le seigneur de la nuit de votre naissance, les mayas n’ont pas attribué de noms à ces déités, c’est pourquoi je vous ai donné la concordance avec le nom Aztèque : exemple : Seigneur de la Nuit  G-8 = Divinité aztèque :  Tepeyollotl (Dieu Jaguar)

Le seigneur de la nuit modèle le potentiel que reçoit notre Moi intérieur, il nous aide à mieux nous connaitre, et à accepter ce que nous sommes réellement.

 

Le jour de naissance indique un potentiel, il est évident que ce potentiel n’est pas seul et unique, il va falloir accoupler ce potentiel avec le seigneur de la nuit plus le numéro de la tonalité du jour, le tout réuni donnera une lecture globale de l’énergie véhiculée du jour de naissance.

 

Il est évident que ce que je vous donne ici, n’est pas un thème complet, c’est un aperçu de l’énergie du jour de votre naissance, autrement dit vous n’avez ici que les influences du jour.

A comprendre que le glyphe du jour ne représente pas un totem en particulier « les totems existent chez les Amérindiens avec les animaux », ici nous parlons d’influences, voici un exemple de ce que représentent les glyphes :

 

Les glyphes sont des idéogrammes, ils transmettent des idées sans utiliser de mots ou de phrases pour activer nos mémoires.

 

IMIX Le Crocodile ou Dragon donne naissance aux choses et les nourrit,

 

IK le Vent les bouge et communique leur sens spirituel.

 

 AK’BAL La Nuit laisse pénétrer leur sens dans la psyché à travers les rêves et donne l’abondance de l’Univers pour que

 

KAN la Graine les affirme dans la floraison de la matière.

 

CHICCHAN Le Serpent maintient la force vitale de la survie pour transcender la mort et contacter les autres dimensions de

 

KIMI lEnlaceur des mondes, ce qui permet de comprendre la mission de guérison que l’on réalise grâce à

 

MANIK la Main, pour tout embellir dans la vie de

 

LAMAT  l’Étoile en relation avec la pureté émotionnelle de

 

MULUC la Lune et, ainsi, expérimenter l’amour et la loyauté du

 

OK le Chien, puis profiter de la magie de la vie comme

 

CHUEN le Singe, jusqu’à pouvoir manifester la libre volonté de

 

EB l’Humain, pour se rendre compte des choses et explorer l’espace du

 

BEN  Voyageur du ciel, « celui qui marche dans les cieux », l’Ange, et transformer la perception du temps du

 

IX Magicien. Et ainsi, voir tout ce qui fut créé par l’esprit de

 

MEN l’Aigle afin de pouvoir tout questionner sans peur comme le

 

KIB Guerrier et naviguer en synchronie dans l’évolution de la

 

KAB’AN Terre, en arrivant à la réflexion de la transparence de toutes les relations du

 

ETZ’NAB Miroir, pour provoquer une transformation dans la

 

KAWAK Tempête, en montrant et illuminant tout ce qui est sous le

 

AHAU Soleil

 

J’espère que ces humbles explications vous permettront de mieux comprendre

les énergies de vos jours de naissance Mayas.

 

Publicités

2 commentaires sur « Explications du calendrier Mayas »

Merci pour votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s